Service Social du Travail

Le service social est une intervention neutre et impartiale,

sur base d’une démarche libre et volontaire du salarié.
Il est soumis au secret professionnel (articles 226-13 et 226-14 du Nouveau Code Pénal)

Pour votre entreprise

Le service social en entreprise est un service recherché au quotidien tant pour ses conseils individuels auprès des salariés que pour ses conseils auprès des Ressources Humaines dans le cadre de la Qualité de Vie au Travail (QVT)

Ses actions portent aussi bien sur la gestion de la vie privée et de la vie professionnelle du salarié, que sur les missions des organisations et la responsabilité sociale, où le monde du travail est en perpétuel changement…

Qu’est ce que c’est ?

« Il agit sur les lieux mêmes du travail pour suivre et faciliter la vie personnelle des travailleurs, et, éventuellement, en dehors des lieux de travail pour seconder l’action des services sociaux de la famille sur les questions qui sont en rapport avec l’activité professionnelle ». Loi n° 2008-67 du 21 janvier 2008

Présentation du service social avec MEM SI

SOUTENIR, PRÉVENIR
ET AGIR AUTREMENT

Pourquoi un service social du travail ?

  • Le monde du travail bouge et les salariés, face à des accidents de vie, sont bouleversés et démunis.
  • Les chemins de vie nous engagent à trouver des solutions : faire des choix, prendre des décisions souvent délicates face à des sentiers méconnus.
  • La prévention en entreprise nécessite une vision anticipée des risques.
  • Repérer, et s’ajuster au mieux à ces évolutions, parce que l’approche uniquement centrée sur l’individu est loin d’être suffisante.

Le service social est une nécessité pour permettre aux entreprises de perdurer et de développer ainsi son image d’entreprise responsable et citoyenne.

Par recommandation légale pour les PME De plus de 250 salariés : environnement, diversité, stress…

• La loi n° 2008-67 du 21 janvier 2008.  Art. L4631-2

« Les établissements qui occupent d’une façon habituelle 250 salariés au moins
sont tenus d’organiser des services sociaux du travail. »  Art R.250-1 du Code du travail

… pour conseils sur les questions sociales et connexes pour aider les personnes à trouver et à exploiter au mieux les ressources qui leur permettront de surmonter les difficultés et d’atteindre un objectif particulier » Il se tient en liaison constante avec les organismes de prévoyance, d’assistance et de placement en vue de faciliter aux travailleurs l’exercice des droits que leur confère la législation sociale ». Il collabore étroitement avec le service de santé au travail.

• La loi n° 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l’organisation de la médecine du travail la mise en place d’un service social du travail

« Actions et moyens des membres des équipes pluridisciplinaires de santé au travail. » Art. L4624-4

MEM SI : Plaidoyer pour un véritable service social en entreprise :

Focus sur une profession méconnue mais indispensable

Alors que les risques psychosociaux se multiplient et que le malaise au travail se fait palpable, il est temps de se pencher sur une profession et un service méconnus : le service social en entreprise. Aux premières lignes dès qu’il s’agit de rencontrer les salariés en entreprise, il remplit une fonction essentielle : déceler, orienter, écouter, alerter. Liliane Gonzalez, fondatrice de MEM SI plaide pour une véritable reconnaissance de ce métier.

Un acteur en coulisse :
Lorsqu’on parle d’assistant de service social, il est commun de penser à l’assistant(e) social(e) de l’école, de la CPAM ou des CAF mais en aucun cas en entreprise. D’où vient cette méconnaissance?
Sans doute parce qu’en tant que profession très réglementée (l’assistant de service social est l’un des rares à être soumis au secret professionnel), qui travaille en étroite collaboration avec la médecine du travail, il est aux côtés des salariés certes mais sans médiatisation excessive.
De fait, peu de salariés savent qu’ils peuvent être orientés, soutenus et accompagnés individuellement et en toute confidentialité par un assistant de service social en entreprise.

Sommaire :
• Plaidoyer Page 2
• Mieux connaitre la profession Page 3
• Témoignages Page 4 & 6
• Contacts et annexes Page 7

Expert agréé auprès du comité économique et social (CSE)
Le CSE fusionne l’ensemble des instances représentatives du personnel (IRP), délégués du personnel (DP), comité d’entreprise (CE) et comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Le CSE devra être mis en place dans toutes les entreprises concernées le 1er janvier 2020 au plus tard.  Il est une structure capable d’anticiper les risques émergents susceptibles d’être nuisibles à la santé des travailleurs. Pour mener à bien cette tâche, Ils peuvent recourir à des experts agrées dont la liste est arrêtée par le Ministère du travail. Ces derniers interrogent souvent outre bien sur, la médecine du travail, les infirmières et également les assistants de service social.

La situation de la France
C’est le pays européen avec le plus de mal-être au travail parce-que c’est un pays où la culture du statut est le mode de reconnaissance sociale (pas d’emploi- pas d’accès à la reconnaissance sociale).

Dominique Paturel, Docteure en sciences de gestion UMR / 951 Innovation

 

Contact-presse : Marie-Pierre Medouga-Ndjikessi
Agence Media Presse & Communication
01 39 72 80 99 – 06 22 78 71 38 – agencerp@orange.fr
Twitter : @mapyntonga
Retrouvez toutes les infos sur www.mp-c.eu

Télécharger la note complète

Nos Clients

Vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Contact