Paris
Nord de Paris

La reprise, êtes-vous prêts ?

Êtes vous prêts ou avez-vous déjà bien repris ?

Quelle-s idée-s pour ce billet de reprise ?

 Isabelle D : Trésorière d’un CE d’une entreprise que nous suivons.

– L’organisation de la famille pour la rentrée ?

– Ou le stress de la reprise  ?

– D’actualité,  le financement aussi des activités scolaires …

J’entre  « rentrée » sur Google, milles et une recommandations face aux stress de la rentrée… scolaire entre autres, une liste d’injonctions à suivre pour y faire face !

  • « Anticiper ce qui peut être anticipé »…  c’est déjà fait…
  • « Relaxez-vous » : Le stress, et son fameux coup de blues… Tout le monde en parle, Tous concernés…

L’anxiété de la rentrée pose problème, avec la reprise d’horaires avec temps de transport et tout aussi importants, les échéances financières à venir, les impôts, la rentrée scolaire des enfants…

  • « Et puis, pensez positif »après l’éclipse, oui, oui c’est magique !

 

Voyons reprise sur Google : sa définition serait elle plus inspirante ?

 

Saisir de nouveau quelque chose ou quelqu’un qu’on avait lâché ou laissé de coté.

Avoir de nouveau le contrôle de la balle.

Prendre de nouveau quelqu’un avec soi, auprès de soi; employer à nouveau quelqu’un.

Repasser chercher quelqu’un ou quelque chose qu’on avait laissé quelque part  – Réagir à quelque chose qui abat ou contrarie..

Exercer de nouveau telle ou telle fonction; se trouver, se mettre à nouveau dans telle ou telle situation

 

Occuper de nouveau une place, une position qu’on avait quittée.

Investir de nouveau quelqu’un en l’affectant, en le privant de certaines de ses capacités. Etre repris par les larmes…

Se remettre à dire quelque chose après qu’on s’était arrêté de parler.

Se remettre à travailler à quelque chose, étudier de nouveau quelque chose. Reprendre une étude, une recherche

Remettre la main à une œuvre, à un ouvrage généralement en vue de l’achever ou de le parfaire

Apporter une correction à quelque chose qu’a exécuté quelqu’un.

Faire à quelqu’un des observations à propos d’une erreur ou d’une faute qu’il vient de commettre

Faire des reproches à quelqu’un sur sa conduite, son attitude.

Utiliser de nouveau, monter de nouveau dans quelque chose

Utiliser quelque chose qui avait déjà été employé ou proposé ou qui existait déjà.

Jouer ou produire de nouveau un spectacle.

Se resservir de nouveau d’une chose, la consommer. Reprendre de la boisson, de la nourriture

Manifester de nouveau de la vigueur après une période de langueur, de faiblesse, se remettre à vivre.

S’accroître de nouveau jusqu’à retrouver un niveau d’échange ou de production antérieur après une période de marasme.

Manifester de nouveau tel ou tel comportement, exercer de nouveau telle ou telle activité.

Se remettre à faire une chose. S’y reprendre à deux fois.

 

Son étymologie : Il est toujours intéressant de regarder ce que l’étymologie invite à entendre.

Du latin  : reprendere, forme contractée de reprehendere

« saisir et empêcher d’avancer, retenir, arrêter »,

« reprendre, blâmer, critiquer », dér. de prehendere, v. prendre, préf. re-, fr. re-*,

à partir duquel a dû se développer le sens de « prendre à nouveau ».

Paradoxal non ?

prendre / empêcher

blâmer/critiquer est ce réversif ?

Dans tous les cas, reprendre, invite l’arrêt,  la répétition, une prise de recul, pour s’y remettre.  Mais comment et la qualité de cette répétition ? pour tendre vers quoi ?

A quoi cela vous fait penser, présentement à quelle situation dans votre vie ?

– Et bien moi, à gentiment coincer le père de mes enfants pour réévaluer sérieusement l’organisation des activités périscolaires… les temps ne coïncident pas avec mes horaires.

– Finaliser un vieux dossier en souffrance qui n’avance pas que je traine d’un bout du bureau à l’autre par usure de m’y repencher…

– Revoir mon lieu d’habitation car je n’en peux plus de faire plus d’une heure de RER, qui dysfonctionne sans cesse

– Reprendre des activités saines près de mon lieu de travail

– Réorganiser mon équipe, mettre à plat les différents, y faire face

– Recruter, oser la jeunesse

 

Des mots, des idées qui appellent à des verbes d’actions.

Posez votre main gauche sur votre ventre, inspirez à fond

 Puis pour cette reprise, prenez rendez-vous avec le service social de votre entreprise…

 

Car « Rien n’est plus dangereux qu’une idée surtout quand tu n’en as qu’une seule » Jim Magine de Jean-François Vézina

Qui est Jim Magine ?

Image : http://www.numen.eu/home/news/


Les Commentaires sont fermes.